Cahiers de l'assainissement

C’est quoi l’assainissement ?

assainissement

Assainir, c’est rendre plus sain. Parler d’assainissement des eaux usées revient donc à parler de tout le processus qui permet une dépollution des eaux mais pas que…

Pourquoi assainir ?

Qu’elles soient industrielles, agricoles, domestiques ou de pluie, les eaux doivent être accompagnées avant leur rejet dans le milieu naturel.  Sans cet accompagnement, les risques environnementaux et de santé publique seraient énormes.

Tout d’abord, le rejet d’eaux usées dans le milieu naturel peut avoir des conséquences dramatiques sur l’écosystème. Eutrophisation (marée verte ou mousse blanche), diminution de la transparence de l’eau, accumulation de vase et contamination microbiologique sont les signes les plus visibles d’une contamination du milieu aquatique.

Plus grave, des nappes phréatiques peuvent être touchées par percolation impactant directement nos stocks d’eau potable ou d’irrigation. Enfin, la faune sera également durement impactée. Disparition des poissons, maladie et/ou décès des animaux qui s’abreuvent dans les points d’eau, absence de prédateurs pour les insectes nuisibles.

Une eau contaminée a de fortes répercussions en termes de santé publique. Des maladies graves comme le choléra, la diarrhée, la dysenterie, l’hépatite A, la typhoïde et la poliomyélite sont les conséquences d’une absence d’assainissement des eaux usées.

Assainir = épurer ?

Oui mais pas que… L’assainissement comprend :

  • La collecte et le transport des eaux usées
  • L’épuration
  • Le rejet dans le milieu naturel
  • Tous les travaux d’égouttage
  • Le démergement
  • La maîtrise des eaux pluviales

Ce dernier point est devenu crucial. Avec le changement climatique, la transformation de notre agriculture et l’imperméabilisation des sols, l’eau de ruissellement sature nos sols et nos systèmes d’égouttage traditionnels. Les conséquences sont connues et tendraient à se répéter : des inondations.

Assainissement collectif ou individuel

On distingue deux types d’assainissement. Premièrement nous retrouvons l’assainissement collectif qui correspond à l’assainissement qui passe par un réseau d’égouttage et par une station d’épuration collective. Deuxièmement, l’assainissement non collectif que l’on peut aussi appeler assainissement individuel ou assainissement autonome. Il s’opère lorsqu’un bâtiment n’est pas raccordé à un réseau d’égouttage. Comme son nom l’indique, l’épuration des eaux usées se fait alors via un système d’assainissement directement raccordé au bâtiment.

Comment assainir l’eau ?

Cela se fait toujours en plusieurs phases. La première est ce que l’on appelle le traitement primaire. Il est réalisé par une action physique qui se nomme la décantation. C’est le processus durant lequel les matières lourdes en suspension vont lentement venir se déposer sur le fond et créer une boue dite boue d’épuration. Parfois, des éléments chimiques peuvent être ajoutés à l’eau usée pour favoriser l’agglomération et la décantation des éléments présents dans celle-ci.

La deuxième phase est celle du traitement secondaire. On dit que ce traitement est biologique car il va faire appel à l’oxygène pour générer la croissance de bactéries qui vont manger et dissoudre les polluants. En résulte également des boues qui pourront être réutilisées pour l’épandage, sur les champs notamment ou tout simplement recyclées à leur tour.

Parfois, une troisième phase dite de traitement tertiaire peut survenir pour protéger un milieu de rejet particulièrement sensible. On traitera ici des éléments chimiques tels que le phosphore ou l’azote.

A la fin du traitement secondaire ou, si besoin, tertiaire, l’eau est rejetée vers le milieu naturel. Le plus souvent, il s’agira d’un cours d’eau ou encore d’une zone de captation. Dans ce dernier cas, ce sont les couches du sol qui achèveront d’épurer l’eau avant son retour vers les nappes phréatiques.

Puisque seule 2,5% de l’eau disponible sur terre est douce, l’assainissement des eaux usées est un pilier environnemental important. Le comprendre, c’est aussi participer à la préservation de la ressource en eau. Alors, avant de rejeter tout et n’importe quoi dans vos éviers ou vos toilettes, pensez à toute l’énergie mise en œuvre pour rendre à vos eaux la pureté de leurs origines.

Bienvenue chez Eloy Water Nous avons détecté que vous êtes localisé dans un autre pays. Veuillez sélectionner la zone qui correspond le mieux à votre emplacement.

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience en ligne possible. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies en accord avec nos conditions générales d'utilisation.